Comment choisir son couteau de survie ?

couteau survie

Tout aventurier se doit d’avoir à portée de main un couteau de survie. C’est une arme polyvalente qui lui servira pour de nombreuses opérations. Le choix d’une telle arme ne doit pas être pris à la légère. Taille, matériau, forme, ergonomie, tout doit être bien pensé. Voici quelques conseils pour bien choisir.

Un couteau solide et robuste

Un couteau de survie est une arme polyvalente qui assurera de nombreuses tâches pendant votre expédition dans la forêt ou dans la jungle. Avec ce type de couteau, vous pouvez chasser et dépecer votre proie, vous pouvez fendre le bois, faire du feu, fabriquer un petit abri en bois. Étant soumis à des conditions d’utilisation rude, le couteau doit être solide et robuste. Sa qualité de fabrication, le matériau qui le compose, mais aussi ses finitions sont déterminant de sa robustesse, sa solidité et sa résistance.

Matériau de la lame

Le matériau de la lame est déterminant de la capacité de coupe, mais aussi de la robustesse et de la résistance du couteau. Pour un couteau de survie, la lame peut être en acier carbone, en acier inoxydable ou en céramique.

  • L’acier carbone offre une grande qualité de coupe et un tranchant exceptionnel. Il est facile à aiguiser, mais il ne résiste pas à la corrosion.
  • L’acier inoxydable est composé de carbone et de chrome. Celui-ci confère à la lame du couteau, une grande résistance à la rouille. Ce type de lame sera tranchante, mais plus difficile à aiguiser. Il convient pour les environnements humides et très rudes.
  • Le couteau à lame céramique est assez résistant. Il convient pour découper des os et des aliments congelés. C’est un couteau qui demande une plus grande attention puisqu’il n’est pas vraiment adapté aux conditions rudes.

Caractéristiques de la manche

Le manche est un élément essentiel dans un couteau de survie. Il détermine la prise en main et l’ergonomie de l’arme pendant les explorations. Pour le manche, il existe plusieurs types de matériaux

Si le plus simple reste le bois, pratique et résistant, le micarta est un matériau en quête de popularité. Il s’agit d’un matériau composite de résine et de toile de lin. Il est extrêmement résistant et offre un bon grip, même dans les conditions humides. Il résiste aux variations de la température et ne demande que peu d’entretien.

En outre, vous trouverez également des matériaux tels que le caoutchouc qui est insensible à la température et qui offre un bon grip. Il y a aussi le G10 qui est composé de fibre de verre et de résine artificielle. Il reste résistant.

Les différents modèles

Vous pouvez avoir un couteau de survie à multiples outils ou un couteau de survie spécifique. Le modèle « multitools » n’est autre que le couteau suisse pliant.

Les couteaux spécifiques sont généralement à lame fixe et sont destinés à des usages particuliers : pour la chasse, pour découper les aliments, les branches. Ils sont prévus pour une utilisation régulière.

Par ailleurs, vous pouvez également choisir des couteaux de survie avec ou sans dents, selon l’usage prévu pour l’arme.

Give a Comment