Législation sur le port et l’utilisation de couteau de survie

Legislation utilisation de couteau

Le port et l’utilisation de tous types de couteaux sont régis par la loi. Les dispositions règlementaires dépendent le plus souvent du type du couteau et de la nature de l’arme. Voici quelques éclaircissements qui vous permettront de savoir les lois sur le port et l’utilisation de couteau de survie.

La loi en vigueur

La loi sur le port et l’utilisation de couteau en vigueur est celle du 6 septembre 2013. Elle catégorise tous les couteaux comme des armes de catégorie D. Avant cela, les couteaux faisaient partie de la 6e catégorie. Cette classification implique que le port et l’utilisation de couteau, quel que soit son type, sont soumis à des règlements qui concernent le port d’armes. Le port et l’utilisation de couteau doivent donc être soumis à une autorisation spéciale, soit pour des raisons professionnelles, soit pour des raisons légitimes. Sont concernés par cette loi, tous les couteaux, que ce soit un poignard, une matraque, un couteau de survie, un bushcraft, un militaire et même les couteaux de collections.

Toutefois, il convient de mentionner que l’achat et la détention de ces armes sont libres. Mais il faut avoir 18 ans pour pouvoir acheter un couteau de survie dans une coutellerie ou dans les magasins spécialisés en ligne.

Les dispositions législatives sur le port du couteau

Le port d’un couteau doit faire l’objet d’un motif légitime. Autrement, vous risquez d’encourir une contravention ou une amende jusqu’à 15.000 euros et 1 an d’emprisonnement. Ces sanctions sont doublées si l’arme est transportée dans une voiture ou sur une moto par au moins deux personnes.

Aussi, pour transporter un couteau, il faut parfaitement l’emballer pour qu’il ne soit pas « directement utilisable ». C’est-à-dire qu’il doit être transporté dans son étui de protection, dans un sac ou une mallette.

Le motif « légitime » est vérifié au cas par cas. Cela peut être :

  • Une licence délivrée par une fédération sportive.
  • Le cas d’un chasseur ou d’un pêcheur transportant son couteau de chasse ou dague
  • Des dispositions professionnelles qui prouvent l’utilisation du couteau sur le lieu de travail

Le couteau de survie est-il donc interdit ?

Pour les passionnés de survivalisme ou de bushcraft, il ne faut tout de même pas s’inquiéter sur le port et l’utilisation de couteau de survie. Dans la pratique, les situations sont jugées au cas par cas, par les forces de l’ordre. Si vous transportez votre couteau de survie en pleine ville, alors que vous allez au travail, cela peut être suspect pour les forces de l’ordre. En revanche, si vous le transportez alors que vous allez faire un bivouac dans les bois, la situation ne sera pas la même. De plus, il serait aussi plus suspect de se balader avec un poignard qu’avec un couteau Opinel pour aller en bushcraft.

Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de faire attention lors du transport ou port de votre couteau de survie. N’utilisez-le que dans les conditions où elles sont requises, c’est-à-dire dans les bois.

Give a Comment